Catégories
Performance commerciale

Comment mettre en place le merchandising en GMS ?

Au sein de la grande distribution, comment peut-on améliorer l’engagement des clients sur une  marque ? Quelles actions permettent de rendre les produits plus visibles et attirants par rapport à ceux de la concurrence ? Dans cet article, retrouvez une définition du terme merchandising, les principes de mise en place et les critères pour réussir cette opération dans les points de vente.

Qu’est-ce que le merchandising ?

Le merchandising regroupe l’ensemble des techniques qui visent à optimiser la présentation des articles dans les points de vente. Son objectif est d’accroître la visibilité de la marque et de conquérir l’attention de nouveaux consommateurs. En effet, le merchandising est considéré comme une action commerciale de la politique de distribution dans le concept marketing 4P en grandes et moyennes surfaces (GMS). De ce fait, la mise en place de ces techniques est essentielle pour augmenter la valeur d’un produit, favoriser l’achat et accroître la rentabilité. Pour mettre en place le merchandising, il est nécessaire de répondre à plusieurs : 

  • quelles actions seront mises en place ?
  • quels points de vente seront sélectionnés ?
  • quel matériel de présentation sera le plus approprié ?
  • quels coûts doivent être investis ?

Les concepts du merchandising en GMS

En grande distribution, les planogrammes sont le plus souvent utilisés au sein de la structure en charge du merchandising. Un planogramme est un outil de marketing visuel ainsi qu’un outil de communication qui détermine l’implantation des articles dans les rayons afin d’attirer les clients et favoriser la vente. Ces concepts permettent de segmenter les produits et d’établir des niveaux visuels d’implantation des rayons plus structurés et visibles pour les consommateurs. Il y a différentes méthodes d’affichage possibles dans un planogramme, comme le placement bloc, horizontal et vertical. 

  • Le placement bloc : tous les produits d’une même marque sont placés dans une zone indépendante.
  • Le placement de produits horizontal : les produits sont placés sur les étagères côte à côte au même niveau.
  • Le placement de produits vertical : tous les produits de la marque sont placés les uns sur les autres sur plusieurs  niveaux d’étagères.

Les critères pour réussir le merchandising en GMS

Un merchandising réussi s’appuie sur quelques critères fondamentaux. Il faut d’abord diversifier les gammes de produits. Cela donne aux consommateurs la possibilité de choisir les produits selon leurs qualités, leurs prix ou encore  leurs apparences. Les industriels doivent également se concentrer sur le packaging des produits présents dans les points de vente, comme la couleur, l’emballage et la texture. Une présentation attractive et bien colorée permet d’engager les consommateurs et de générer des ventes. 

Ensuite, les actions merchandising doivent être adaptées à chaque point de vente. La taille des affichages ne doit pas gêner la présentation d’autres produits présentés dans les mêmes rayons. A l’intérieur des rayons, la disposition des produits et leurs emplacements sont établis de façon à engager l’envie d’acheter des consommateurs. 

Un autre critère, c’est l’implication des rayons au cours des périodes spéciales de l’année comme Noël, Pâques, la Saint Valentin, la fête des mères…Il faut mettre à jour le merchandising selon des thèmes différents à chaque évènement pour susciter l’acte d’achat.

Pour résumer, une action merchandising point de vente efficace permet d’inciter le consommateur à faire des achats. De plus, une bonne mise en place d’un merchandising s’adapte aux besoins des consommateurs et aux événements spécifiques. L’équipe Merval Compétences propose les formations commerciales pour développer la relation client qui permettent aux industriels de construire une démarche de merchandising efficace et de mieux s’adapter aux attentes des consommateurs et des distributeurs en GMS.