Catégories
Performance commerciale

Quels sont les impacts de la pandémie dans le secteur de la grande distribution?

Les mesures gouvernementales instaurées durant la pandémie ont poussé les distributeurs de la grande distribution ainsi que les consommateurs à s’adapter. En effet, entre les problèmes de production, les changements de consommation et l’inflation galopante, les actions de ces derniers ont été influencées. Quels ont été ces effets pour les acteurs de la grande distribution ?

Les consommateurs chamboulent leurs habitudes

Vers l’achat de précaution

Lorsque la situation sanitaire s’est dégradée, les produits de première nécessité ainsi que les masques chirurgicaux et le gel hydro-alcoolique ont été pris d’assaut. Les consommateurs ont changé leurs habitudes, avec un désir de stockage de sécurité. Ce changement de comportement d’achat a provoqué des ruptures et dévalisé des rayons (papier toilette, farine, conserves). Selon Nielsen, au mois de Mars 2020, la consommation des PGC a bondi de +38% suite aux allocutions du président de la République annonçant un confinement imminent.

La montée en puissance du e-commerce

La manière dont les consommateurs se sont fournis auprès de la GMS a également changé. En effet, l’évolution des ventes en ligne des PGC a explosé pour atteindre +42% en 2020 (source : LSA). De plus en plus de consommateurs ont utilisé le Drive et la livraison à domicile pour limiter les contacts et ainsi éviter d’être contaminés.

Lire aussi : Quelles actions pour avoir un bon ciblage du drive ? 

L’inflation et ses conséquences sur le pouvoir d’achat

Tous ces changements de comportement ont maintenant des retombées économiques mondiales. Face à cette sur-consommation et les problèmes de production dus au manque de personnel ou de matières premières, l’offre peine à suivre avec pour conséquence une augmentation des prix. En France, l’inflation galope et les cours du blé dépassent la barre des 300 euros la tonne (source : Les échos, 2021). Si les prix continuent d’augmenter, le pouvoir d’achat des consommateurs va baisser et ils vont devoir s’adapter une nouvelle fois. Ces derniers ont de plus en plus boudé les hypermarchés pour se tourner vers l’achat local et de saison.

Les distributeurs s’adaptent à la pandémie

Priorité sur les prix

Pour soutenir le panier d’achat de leurs consommateurs face à la hausse des prix, les distributeurs ont mis en place des plans d’actions spécifiques. Par exemple, plusieurs enseignes ont entrepris de vendre leur essence à prix coûtant en décembre 2021. Ensuite, le groupe E.Leclerc décide de bloquer les prix de la baguette pour une durée de 4 mois comme symbole de soutien au pouvoir d’achat. Les distributeurs tentent donc de multiplier les actions pour fidéliser les consommateurs en temps de crise.

…et l’hygiène 

Le secteur de la grande distribution change et modifie ses règles d’hygiène face à la pandémie pour rassurer ses clients. Du gel hydro-alcoolique a été mis à disposition à l’entrée de chaque magasin, les chariots régulièrement désinfectés, la distanciation sociale optimisée en utilisant des marquages au sol, les caissières séparées des clients par une vitre en plexiglas..etc

Des négociations commerciales à flux tendu

Enfin, dans un climat inflationniste qui s’annonce pour 2022, les négociations commerciales entre les industriels et les enseignes de distribution se tendent. Les prix augmentent mais chacun ne souhaite pas voir sa marge en pâtir. Certaines grandes marques annoncent une hausse des prix de 7 à 8%, mais selon eux cela pourrait n’amortir que d’à peine un tiers les retombées de l’inflation dans le milieu agricole (source : challenges).

Lire aussi : Les points de vigilance pour assurer la performance commerciale en temps de pandémie

Que ce soit du côté des grandes marques, des distributeurs ou encore des consommateurs, le secteur de la grande distribution est profondément disrupté face aux aléas de la pandémie. Les retombées économiques suité à ces grands changements de comportements affecteront encore l’année 2022 et même après.

Les équipes du Groupe Merval accompagnent les industriels de la grande distribution dans la mise en place des actions qui leur permet de s’adapter à la crise et améliorer leur performance commerciale.